Pub !

01 janvier 2002

Le train des arts - la peinture

Le dixième art
Bien sûr, il n’est pas possible de recenser dans cette introduction toutes les peintures célèbres qui mettent le train à l’honneur et notamment celles des artistes anglo-saxons. Qu’il me soit seulement permis de citer encore, en tant que Belge, mon compatriote Paul Delvaux, dont l’univers onirique est tout entier peuplé de gares et de trains.

William Turner : « Rain, Steam and Speed - The Great Western Railway » (1844).
London, the National Gallery.



Parmi les impressionnistes, Claude Monet est connu pour sa série des « Gare Saint-Lazare » où les trains apparaissent comme de sombres masses fumantes sous la halle ou encore ses « Pont de chemin de fer d’Argenteuil » où ils animent discrètement l’imposant pont métallique sur la Seine. Édouard Manet a lui aussi signé une « Gare Saint-Lazare », mais seules les fumées et la grille de la gare y forment un fond de décor insolite pour les personnages du premier plan. Parlant d’impressionnistes et de trains, il est tout naturel de mentionner le Musée d’Orsay à Paris, cette ancienne gare néo-classique magistralement reconvertie en lieu tout à la dévotion de l’école impressionniste (visitez son site). On ne pouvait rêver mieux pour rattacher le chemin de fer à la culture. En tout cas, vous pourrez y admirer plusieurs toiles ferroviaires d’artistes anglais et français.

Claude Monet : " Gare Saint-Lazare " (1877).
Paris, Musée d'Orsay.


Bien sûr, il n’est pas possible de recenser dans cette introduction toutes les peintures célèbres qui mettent le train à l’honneur et notamment celles des artistes anglo-saxons. Qu’il me soit seulement permis de citer encore, en tant que Belge, mon compatriote Paul Delvaux, dont l’univers onirique est tout entier peuplé de gares et de trains.


Paul Delvaux  :« La gare forestière » (1960). 

Saint-Idesbald (Belgique), Fondation Paul Delvaux.



Paul Delvaux : « L'age du fer » (1951).

Ostende (Belgique), Musée des Beaux-Arts.


De nombreux autres peintres, moins connus du grand public, se sont aussi révélés récemment par leur passion pour les trains. Quelques-uns méritent bien d'être présentés ici.

Il y a tout d'abord Lucien Joveneaux, qui nous a quittés récemment et qui laisse une superbe collection de dessins, d'huiles et d'aquarelles, immortalisant l'univers des machines à vapeur.

Lucien Joveneaux : « Réseau Est - Mountain 241 A ».

Lucien Joveneaux : « Un matin au dépôt ».

Il y a aussi, dans un style voisin, Jean-Claude Tramoni, qui conjugue une précision technique remarquable et un rendu d'atmosphère des plus dramatiques. Le magazine Loco-Revue lui a consacré un article dans son n° 624 d'avril 1999.

Jean-Claude Tramoni : « 231 G à Evreux-Embranchement ».

Le Belge Olivier Geerinck, enfin, illustre de nombreux albums consacrés aux trains réels et réalise des aquarelles d'une subtile nostalgie à diverses fins commerciales.

Olivier Geerinck : « Autorail De Dietrich au Grand-Duché de Luxembourg ».
Aquarelle réalisée pour Märklin-Belgique.


Olivier Geerinck : « Chemin de fer Châtelard-Chamonix ».


Christophe Franchini

Auteur et directeur de la publication

En savoir plus...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Boutique Ptitrain / Amazon

 

Soyez averti des publications !

Saisissez votre adresse email.

Copyright © Ptitrain™ is a registered trademark.
Designed by Templateism. Hosted on Blogger Platform.