27 juillet 2012

Sony Caméscope Handycam®

Filmer nos trains miniatures, que ce soit à haute vitesse sur un réseau de club, ou en manoeuvre sur nos réseaux personnels, est toujours un défi pour ne pas trembler, bien capter la lumière et suivre le convoi.

Sony, le fabricant japonais bien connu, nous propose une nouvelle gamme de camescopes qui pourrait nous premettre d'améliorer le rendu de nos vidéos. Pour cela, la nouvelle gamme propose un certain nombre de gadgets : un stabilisateur d'images performant, qui ne dispense pas d'utiliser un pied, mais permet d'éviter les petits chocs et de garantir un beau plan fixe quand le modèle parade devant l'objectif, une réduction du bruit qui vous permet de compenser les éclairages un peu sous-dimensionné que l'on trouve souvent en exposition et enfin une possibilité de prendre des photos en haute résolution tout en filmant, ce qui vous permet de produire un reportage riche et varié.

Les zooms optiques et numérique ont encore été afinés, et permettent de prendre des angles de vues profond sans perte de qualité. Avouons que les modules ne sont pas toujours construits dans l'optique de filmer les coins, et que l'on a toujours quelques scrupules à zoomer. Avec les camescopes Sony, pas de soucis ! Le stabilisateur et la qualité des zooms permet de ne rater aucun point de vue remarquable de la maquette !


La gamme Sony s'enrichit par ailleurs d'une handycam (voir http://www.sony.fr/hub/handycam-camescope), idéale pour la ballade en exposition, sans s'encombrer de matériel et alourdir ses poches. On dégaine l'objet, on filme et on coupe... C'est tout ! Et cela, tout en gardant les qualités d'image et de prise de vue des camescopes Sony de dernière génération.

De plus, avec le stockage de vos films sur carte SDHC, plus d'angoisses de la perte de l'oeuvre filmée. Jusqu'à 32Go de données vous permettent de bien couvrir tous les réseaux, les meilleurs animations et les remises de prix qui composent toute exposition de modélisme ferroviaire.

Si par malheur, vous avez supprimé ou endommagé vos films, Le logiciel File Rescue vous permettra de retrouver votre fichier. C'est l'assurance tout-risque de vos prises de vues.

En conclusion, Sony propose au vidéaste une gamme complète, riche et pleine de fonctions qui vous permettront de filmer en toute quiétude vos modèles, en mouvement, ou fixe, dans le cadre privé ou d'une exposition. Le résultat pourra être publié sur les réseaux sociaux, afin de partager votre passion avec vos amis.

A vos caméras !
Article sponsorisé
Outils Tests

Locorevue 781 d'août 2012

Ce numéro d'août est copieux et vous aurez tout le temps de le déguster, page par page, comme un cocktail rafraîchissant au bord de la piscine (ou mer, ou étang, ou jardin, ou ce que vous voulez).


Tout d'abord, le reportage sur le Mondial du Modelisme permet de faire un tour exhaustif de ce qu'il y avait à voir, et avouons que déambuler dans les travées pour apercevoir des modules dans la foule et les détailler par des photos nickel, c'est plus que complémentaire, c'est indispensable !

Fifi, qui sévit sur le forum LR avec son réseau Mon projet du siècle, nous propose la première partie de sa méthode de construction d'une caténaire 1500V Sud Est à partir de pièces industrielles remaniés. On attends la suite avec impatience.

Le fourgon OCEM de REE semble être particulièrement bien construit et astucieux. Sans parler de sa qualité de reproduction irréprochable.

Le X2200 de Mikadotrain est passé à la loupe et semble tenir toutes ses promesses. Il vient combler un manque d'autorails à l'échelle N. Bravo !

De nombreux autres articles, telles que des fiches pratiques ou des desciptions de constructions en kit, viennent compléter ce sommaire déjà riche (voir le sommaire détaillé).

Un très bon numéro qui porte Locorevue là où il doit être : sur l'excellence, le beau, qui fait rêver.

Bonne ventilation !

Locorevue Revue de presse

26 juillet 2012

Outil multi-usage : Dremel 3000

L'outil multi-usage Dremel 3000 vous propose un ensemble complet pour vos bricolages. Votre serviteur, plus connu pour ses idées que ses réalisations, a eu l'occasion de tester cet ensemble, dont voici un compte-rendu.

Le package est complet et particulièrement bien présenté. Dans la boite en carton, vous trouvez une notice, un CD de découverte et une valise en plastique vous permettant de ranger l'outil et ses accessoires. On y trouve notamment un flexible, une boite comportant des disques de toute nature et des mèches.
Prise en main

Le corps de l'outil est large et légèrement ovale, permettant une prise en main ferme, mais le poids conséquent fait que l'on doit trouver une position relâchée lors de travaux de précision, sous peine de crampes. L'embout de fixation s'utilise de manière naturelle, et la qualité des matériaux qui immobilisent la mèche lèvent toute inquiétude sur le vieillissement de cette fixation. Un bon point !

La mise en place des mèches est rapide, une fois en place, c'est fermement fixé et on peut commencer des travaux de précision tels que perçage, polissage, ponçage ou autre petits travaux qui peuplent le quotidien du modéliste un peu bricoleur.


Le flexible est plutôt rigide, donc prévoyez du recul pour l'utiliser. Il est de bonne facture, avec une prise en main anti-dérapante bien faite et agréable au toucher. Le crans de rotation (2, 4, 6, 8, 10) permettent de réaliser tous les types de travaux, même si on aurait aimer des règlages encore plus nombreux, de façon à toujours être à la bonne vitesse, par un bouton rotatif par exemple. Toutefois, les boutons sont bien protégés d'une malencontreuse manipulation, ce qui est un très bon point.

Le système de fixation des disque à tronçonner, utile pour sectionner les rails flexibles, est assez original, dans le sens où il se compose de machoires qui bloquent le disque, et non pas de vissage de ces disques sur un embout. Dans ce cas, pas de crainte de voir le disque prendre le poudre d'escampette par un vissage trop lâche. C'est bien vu !

A l'usage
En temps que modéliste ferroviaires, mes usages principaux sont :
- couper les rails à la bonne longueur, avec les scies, puis poncer la section coupée,
- poncer les rails ou aiguillages pour un meilleur franchissement,
- percer délicatement le plastique des locos ou wagons afin d'installer des accessoires. La vitesse lente est donc bienvenue,
- retoucher les éléments plastiques des bâtiments et accessoires afin de les modifier, les percer, les poncer, les couper,
- tout travail qui demande une relative précision mais surtout de la puissance.


Le bruit de fonctionnement est correct, sans plus, il aurait pu être encore un peu plus faible, mais le moteur semble particulièrement costaud et chauffe peu, ce qui est suffisamment rare pour être noté.

Conclusion
En résumé, cet outil est bien conçu, bien fabriqué (Made in Mexico, ça nous change), et les accessoires sont de bonne qualité. J'ai particulièrement apprécié le flexible, ferme et agréable à la prise en main.
Si vous recherchez un coffret de départ pour un outil multi-usage, vous avez la Dremel 3000 !

Article sponsorisé
Modélisme Outils Tests

Grand destockage d'été chez LVDR

Je ne résiste pas à l'envie de vous renvoyer cette annonce de LVDR, qui propose de nombreux modèles à prix réduit. Certains pourront y trouver des affaires... ou pas.


Infos

15 juillet 2012

Vidéo : Renault VH Atlas

La gamme Atlas s'enrichit d'un Renault VH, assez grossier et non motorisé. Mais cela n'arrête pas notre Barbut national qui le motorise et le détaille (un peu). Il roule donc sur Biscatrain. Voyez plutôt !


Modélisme Vidéos

06 juillet 2012

Ferrovissime 51 de Juillet-Août 2012

Avec cette couverture d'une BB16000 sur rail DC, on est dans l'histoire immédiate du chemin de fer.


Le sommaire est équilibré entre l'histoire et l'actualité, entre les gloires des roulants (la 230G 353) et le appellations ridicules des offres low-cost (Aspartam).

L'architecture ferroviaire est abordée, on se ballade aux zings des voitures et le Fret sort la tête de l'eau grâce à quelques opérateurs privés. Le chemin de fer s'ancre dans notre époque, avec ses aléas et ses espoirs.

Ce numéro propose un sommaire riche, qui satisfera tout amateur de train un tant soit peu exigeant.

Ferrovissime Revue de presse

01 juillet 2012

LocoRevue 780 de Juillet 2012

Ce numéro d'été est à l'image de la saison qui l'accueille : plein de surprises, chaud et ensoleillé.


Acheter ce numéro

Les 4 modélistes visibles sur la couverture, souriants et soudés, nous propose un réseau éphémère de toute beauté, même si assez peu homogène. J'adore le module de la petite gare provençale, pleine de charme et d'un équilibre chromatique saisissant, et la gare de La Nioule toujours aussi spectaculaire, même s'il a déjà été décrite dans les colonnes du mensuel. C'est dans le cadre de l'exposition Model'Rail de Saint-Etienne que cette rencontre a eu lieu, et l'on peut dire que cette manifestation est dorénavant à retenir sur son agenda...

Yann Baude nous guide dans la digitalisation d'une locomotive non pré-équipée d'une interface, en l'occurence une BB67400 de chez Jouef. Un article de base pour tous les modèles anciens.

Le projet proposé est un très intéressant plan de chantier portuaire, par Olivier Taniou, grand spécialiste de la chose. François Fontana nous gratifie d'un très beau dessin.

Eric Goasdoue nous explique comment rendre compatible avec le Car System de Faller le très beau Berliet GLR. La partie animation des véhicules routiers prend de l'ampleur dans notre hobby, et c'est tant mieux.

Enfin, Regis Renaud nous explique en quoi la sonorisation des locomotives est un plus indéniable. Il a rajouté un module à son très beau réseau du chemin de fer privé qu'il avait présenté à Exporail, et que Ptitrain avait beaucoup apprécié (voir le reportage).

Un très bon numéro, à lire à l'ombre et avec lenteur et modération.

Locorevue Revue de presse

 

Copyright © Ptitrain.com™ is a registered trademark.
Designed by Templateism. Hosted on Blogger Platform.